Les problèmes digestifs du caniche

Digestion caniche

L’alimentation

De manière générale, les troubles digestifs chez le chien, et en particulier dans le cas du caniche, sont des situations directement liées à l’alimentation de votre animal. Le premier réflexe à adopter pour éviter les problèmes digestifs chez votre caniche est donc d’adapter son alimentation et de suivre un régime alimentaire qui lui correspond.

Il existe quatre types de caniche :

  1. le caniche royal ou grand,
  2. le caniche moyen,
  3. le caniche nain,
  4. le caniche « toy ».

Vous devez donc adapter la nourriture en fonction de la taille de votre animal de compagnie préféré, mais également de son état de santé global et de son âge.

Conseils alimentaires basiques

L’alimentation industrielle comme les croquettes sont très bien adaptées pour alimenter votre caniche et devraient vous permettre d’éviter la majorité des problèmes digestifs dont il peut éventuellement souffrir. Il est conseillé de le nourrir deux fois par jour : matin et soir.

En fonction de sa taille, il faut calculer entre 40 grammes et 400 grammes au quotidien. Il est également très important que votre chien ait toujours de l’eau à sa disposition.

Les problèmes digestifs

Afin d’éviter les problèmes digestifs les plus fréquents au niveau du système digestif ou des intestins, il est préférable de se renseigner auprès de l’éleveur qui vous a vendu votre caniche : mieux vaut conserver les mêmes habitudes alimentaires et, si besoin est, de les faire évoluer, mais au fur et à mesure.

En réalité, le caniche n’est pas naturellement disposé à des troubles digestifs particuliers. Il existe par contre divers signaux d’alarme qui vous indiquent que quelque chose ne va pas bien.

Il s’agit par exemple :

  • d’un manque d’appétit voire d’un refus total de s’alimenter,
  • de salivation excessive,
  • de constipation ou à l’inverse des selles liquides, etc

Des vomissements ou de la salive collante, sont des symptômes qui doivent alerter votre attention ; ils peuvent être synonymes d’une intoxication alimentaire ou pire encore, d’un empoisonnement. Dans tous les cas, il est préférable de consulter votre vétérinaire au plus vite pour vous assurer de la bonne santé de votre animal préféré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *